Après l’incident survenu le samedi dernier à la cité hibiscus, c’est à présent l’accalmie. Une délégation de ce quartier a rendu visite ce mardi 5 Mai  au Maire Raoul ABY à son cabinet afin de lui présenter ses excuses.

Séance tenante, les jeunes mis en cause se sont excusés. Le premier magistrat de la commune, tout en acceptant ces excuses, a condamné à nouveau l’attitude de ces jeunes envers lui mais aussi envers l’opérateur technique de l’Hôtel Azalaï.

Le Maire a réitéré son conseil aux populations: à défaut de retrouver les traces du liquide déjà perçu ou d’y perdre un temps précieux, engager la société Azalaï à faire des travaux d’utilité publique pour la cité en compensation du montant volatilisé et de ceux à venir pour éviter que le même cas de figure ne se reproduise. En clair utiliser cet argent pour la cité au lieu de se le partager.

Rappelons que ce montant a été perçu bien avant l’arrivée du Maire Raoul ABY à la tête de la commune.

Malgré les dégâts causés par les jeunes dans les locaux de la société de construction, le Maire est parvenu à faire maintenir la convention entre la cité et l’Hôtel Azalaï.

Signalons la présence à cette réunion du CCDO, qui s’est engagé à prendre toutes les dispositions pour la sécurisation des opérateurs en question.

Leave a Reply

captcha *